?

Log in

 
 
23 janvier 2011 @ 17:14
Chap 5: Just One Night  
Titre: Just One Night
Auteur: regularamanda 
Traducteur: BiBiche
Chapters: 5
Rating: PG-13
Season: quelque part après la saison 10 et avant Ark of Truth
Summary: Ils s’étaient promis juste une nuit... A tord, ils avaient pensé que l’attirance était le seul sentiment qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre. Rien n’était jamais simple.
Remerciements à : Rauz et Meloe pour leur aide et leurs précieuses corrections.



5. Never the Right Time

Ils n'échangèrent pas grand-chose durant le trajet jusqu'à la maison de Sam. Jack se traita de tous les noms. Bien sur qu’elle voulait avancer/aller de l’avant. Pourquoi diable quelqu’un comme elle voudrait de quelqu’un comme lui de toute façon ? Elle était brillante et il n’était qu’un homme usé et fatigué.

Jack soupira intérieurement et jeta un coup d’œil vers elle. Son regard était attiré vers sa jambe où la robe avait légèrement remonté. Jack détourna rapidement son regard. Elle avait un rendez-vous… Il n’avait pas le droit de la regarder comme ça. Et pour le moment il était son supérieur une fois de plus.

Sam se gara finalement devant sa maison et il la suivit à l’intérieur. Elle referma rapidement la porte derrière lui et se dirigea vers sa chambre d’ami.

“La salle de bain est au fond du couloir... Mais vous le savez déjà ça. Hum, si vous avez besoin de quoique ce soit durant la nuit, faite le moi savoir.”

Il déposa son sac sur le lit. “Désolé du dérangement, Carter.” Dit Jack avec sincérité.

“C’est bon, Monsieur. C’est toujours un plaisir de vous avoir parmi nous à nouveau.”

“Est-ce que c’est du sarcasme que je détecte là, Colonel ? ” Demanda-t-il en plissant les yeux.

Sam lui lança le fameux sourire à la Carter qui lui avait tant manqué alors qu'il était à Washington. "Bien sûr que non”. dit-elle.

“D'accord... d'accord.” Dit-il sans la croire.

Elle secoua la tête devant sa réponse. “Vous nous avez manqué à tous, Monsieur.”

Vous ai-je manqué Carter?

“Oh j'en suis sûr. Après tout qui va bien pouvoir reprendre le flambeau quand il s'agit d'être le trublion de service.

“C'est un flambeau plutôt important à reprendre.” Dit-elle en riant.

“Il l'est en effet.” Rétorqua Jack avec bonne humeur.

Les yeux de Sam s'égarèrent sur l'horloge de la table de nuit et il comprit immédiatement. Elle allait être en retard pour son rendez-vous.

Elle se remua mal à l'aise. «Je suis désolée mais je dois vraiment y aller. Il y a de la bière dans le réfrigérateur et nous vous invitons à regarder la télévision. "

“Merci.”

Sam se dirigea vers la sortie mais la voix de Jack l'arrêta. “Ecoutez Carter... est-ce que vous aller le ramener ici? Parce que je peux prendre une chambre dans un motel ou quelque chose... »

Ses yeux s'agrandirent et elle secoua la tête avec véhémence. “Non... Mon Dieu... Non, je ne vais pas le ramener ici.” Lui dit-elle.

Jack fourra nerveusement ses mains dans ses poches et regarda le sol. “Rentrerez-vous cette nuit?” murmura-t-il.

«Oui, je rentrerai ce soir." Elle sortit de la chambre et Jack a parvint à lancer un bonne chance avant qu'elle ne disparaisse. Il entendit la porte d'entrée se fermer et il se posta à la fenêtre pour regarder dehors. Jack tira légèrement les rideaux vers l'arrière et il l'observa s'éloigner de la bordure du trottoir.

Il soupira et se détourna se demandant ce qu'il allait faire en attendant qu'elle revienne.

Quelques heures après qu'elle soit venue le voir, ils étaient restés allongé ensemble avec ses bras l'enveloppant alors que la tête de la jeune femme reposait sur sa poitrine et leurs doigts entrelacés sur son ventre.

“C'était juste... Wow.” Avait-elle dit d'une voix endormie.

“Oh ouai. Il y a des années que nous aurions dû faire ça.” Avait dit Jack en souriant.

Sam avait gloussé à sa réponse. "A vrai dire, il y avait des règlements en place." Lui avait-elle fait remarqué judicieusement.

"Pas à ce moment là, non." Parce qu'il avait pensé que s'ils avaient fait ça avant, A. ils seraient passés en cour martiale et B. il n'aurait jamais pu se contenter de redevenir de simples amis et collègues de travail.

Bon sang il n'était même pas sûr qu'ils puissent redevenir amis maintenant.

"Je voulais dire après que vous ayez été transférée à la zone 51 et moi à Washington ... nous aurions pu le faire à ce moment là." avait-il dit lentement.

"Je ne sais pas ... Je suppose que ce n'était jamais le bon moment." Lui avait murmuré Sam.

“Ouai...” Avait-il dit avec regret.

“Mais maintenant c'était le bon moment.”

"En effet." Avait-il dit avec un sourire sur son visage.


Peut-être que le timing n'avait pas été si bon que ça finalement... parce qu'il était seul dans sa maison ... et qu'elle était avec un autre homme.

Jack grogna et se dirigea vers le canapé. Il alluma la télé, zappant sur les Simpsons tout en sachant que même son émission de télévision favorite ne pourrait pas effacer la jalousie qu'il éprouvait.
 
 
Check up: geekygeeky